Ne laisser personne derrière
TOP
Economie, Publications

“L’UNFPA lance son rapport sur l’état de la population mondiale et renouvelle son engagement en faveur des jeunes”

e Directeur Régional du Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA) pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre M. Mabingue NGOM a effectué une visite de travail au Bénin du 05 au 09 mai 2019. Pendant son séjour, le Directeur Régional a procédé au lancement du rapport mondial sur l’Etat de population mondiale et pris part à la réunion régionale du projet Fonds Français Muskoka, en plus d’avoir été reçu en audience par lusieurs ministres du Gouvernement notamment : le Ministre d’Etat chargé du Plan et du Développement et le Ministre en charge des Affaires Etrangères.

Lancement régional du rapport sur l’état de la population mondiale / SWOP
Le rapport de cette année intitulé « Une tâche inachevée, la poursuite de l’acquisition des droits et choix POUR TOUS » a été lancé au Bénin, sous l’égide du Directeur régional et en présence des partenaires techniques et financiers ainsi que des médias. Le lancement régional pour l’Afrique de l’Ouest et du centre était marqué par la présidence du Ministre d’État chargé de la Planification et du Développement et du Ministre des Affaires étrangères, ainsi que des ministres, de la Santé, de l’Enseignement supérieur et des Affaires sociales, des membres du corps diplomatique, et des agences du système des Nations Unies.

S’exprimant sur la question, Son Excellence M. Abdoulaye Bio Tchané, Ministre d’état chargé du Plan et du Développement a annoncé l’importance que le Bénin accorde à l’Agenda inachevé de la CIPD ; « le Gouvernement a inscrit au cœur des réformes l’agenda du dividende démographique » a-t-il ajouté.
Le thème de cette édition s’inscrit dans le vaste mouvement de cette année qui correspond à la célébration des 25 ans de la Conférence Internationale sur la Population et le Développement (CIPD), tenue au Caire en 1994, sacrant la promotion des droits et des choix en matière de santé et d’autonomisation des femmes et des filles. A l’occasion de ce lancement, le Directeur NGOM a réaffirmé l’engagement de l’UNFPA à poursuivre et à renforcer le partenariat pour accélérer les résultats des promesses de 1994, notamment auprès des filles et des femmes.

Dialogue avec les jeunes sur le thème : « Investir en faveur des filles pour la capture du Dividende Démographique »
Conduite par Madame Bintou Chabi Adam Taro Ministre des Affaires Sociales et de la Microfinance, M. Siaka COULIBALY Coordonnateur Résident du Système de Nations Unies et M. Mabingue NGOM Directeur Régional, cette séance a ressemblé plus de 150 jeunes filles et garçons d’une vingtaine d’associations et de mouvements de jeunesse. La session a permis de passer un message commun sur la nécessité d’investir dans les filles, de partager des expériences sur des stratégies innovantes qui permettent et facilitent l’implication des jeunes filles pour la capture du Dividende Démographique.

Rencontre régionale sur la santé des femmes, des nouveau-nés, des enfants et des
adolescents en Afrique de l’Ouest et du Centre
Initiée par les Fonds Français Muskoka afin de réduire les décès maternels, néo natals et infantiles, la rencontre régionale qui s’est tenue le mardi 07 mai, a été l’occasion pour Le Directeur de l’UNFPA de démontrer la pertinence du dispositif mis en place. M. NGOM a insisté sur la participation des jeunes qui sont des acteurs à prendre en compte si on veut aller vers l’accélération des progrès en ces termes : « Je voudrais insister sur l’implication de la jeunesse.

Les leçons issues de nos conversations avec les jeunes venus des huit pays du Fonds Muskoka permettront d’approfondir les analyses en vue d’accélérer les actions au profit de la santé maternelle, néonatale et infantile, de renforcer les partenariats autour dudit fonds et les actions que nous pouvons mettre en place au plan institutionnel pour optimiser le mécanisme de coordination. »

​Visite du Projet « Education à la santé sexuelle » au Collège d’Enseignement Général
Sègbèya

L’UNFPA lance son rapport sur l’état de la population mondiale et renouvelle son engagement en faveur des jeunes
Le Ministère des Enseignements secondaires et de la Formation professionnelle en partenariat avec l’UNFPA et les ambassades de la Belgique et du Royaume des Pays Bas met en œuvre le programme « Education à la santé sexuelle ». Le Directeur Régional de l’UNFPA pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre, M. Ngom est allé au Collège d’Enseignement Général Sègbèya, sur l’un des sites de la phase pilote de cette initiative. Les résultats de cette phase ont été présentés par les différents acteurs intervenants dans ce cadre. M. NGOM a exprimé sa satisfaction pour ce qui est fait surtout en ce qui concerne la lutte contre les grossesses et autres abus en milieu scolaire et non scolaire, et a suggéré aux parties prenantes de mener une réelle lutte contre l’impunité en ces mots « je pense qu’il faut renforcer la lutte avec plus de fermeté ».

«

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :